29 décembre 1997 vers 17 heures.

Après 9 mois agréables dans le ventre de Maman, je me décide à sortir de ma bulle alors que Maman n’avait pas jugé utile d’accoucher sous péridurale (elle s’en voudra un petit peu).Je pèse 3 kg 600, mesure 52 cm, et mon arrivée se passe plutôt bien.Dès le lendemain le 30, je fais un peu la grimace, je n’ai pas bien faim, et je n’ai pas fait mon méconium. Maman a un mauvais pressentiment et commence à alerter un peu tout le monde, mais personne ne s’inquiète trop de ma situation. 31 décembre, toujours pas d’amélioration et en plus je régurgite le peu que j’ai dans le ventre. Maman est maintenant très inquiète à mon sujet, et par chance, aujourd’hui la pédiatre fait le tour du service. Lorsqu’elle me voit elle se rend compte rapidement que j’ai un problème et m’envoie immédiatement passer des radios. le diagnostique est clair: je suis en occlusion, elle m’oriente en urgence dans le grand hôpital le plus proche. Je pense que grâce au professionnalisme de cette personne, j’ai un peu moins souffert, et que je suis peut-être encore là.